Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

14 octobre 2014

4 ans qu'on t'enterrait, Emmanuel, je crois rêver, je peine à dire une telle horreur.

Tu as eu presque autant de fleurs , des gens super généreux, tout blanc ce manteau sur toi et une belle plante chez moi comme un palmier que tu aimes.

"Faire oublier les duretés du jour, une actualité anxiogène, vous emmener ailleurs, emportés par les images d'un monde meilleur." dit le journaliste.

Vraiment ces amitiés sont un grand réconfort pour mon coeur meurtri: des messages, des mails, le téléphone, une présence, toutes ces fleurs, de Nevers, de Paris, d'Aix...tes copains Roland et Patrice, tu vois, on ne t'oublie pas.

Cette nuit du 10 au 11 octobre a été magnifique, plein d'étoiles et la lune, et le hibou.

On a beaucoup parlé, je t'ai récité des poésies et du Victor Hugo:

"Quoi donc! cet enfant que j'avais , je ne l'ai plus!"

Ton étoile Emmanuelsanz me voyait sûrement avec toutes mes bougies.

14 octobre 2014
14 octobre 2014
RSS Contact