Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quiberon 2015

Une sorte d'ivresse s'empare de moi quand je pars comme si j'allais te retrouver, mon fils.

On a le destin de l'espoir, ma vie est sur pause. Le voyage est un exutoire. La victime, c'est toi!

"Le souvenir est une fleur qui ne veut pas mourir..."

"Le tango bleu...comme tes yeux et la mer que tu as toujours tant aimée et qui t'a emporté vers d'autres escales."

"Les notes de la mélodie du temps se sont envolées. Retrouve en paix avec notre amitié les jardins de ton soleil couchant." Nana Mouskouri

Quiberon 2015

Pornichet, en arrivant, j'éclate en sanglots. C'est trop dur sans toi. Le goéland plane, un voilier part vers le large. La mer est calme. Je te vois sur le mur.

Quiberon 2015

Mon bateau La Ora'na vient d'arriver derrière moi! Tu ris, je te vois.

Quiberon 2015
Quiberon 2015
Quiberon 2015

Oh! je trouve le bar "CALMOS", tu me disais ça quand je m'énervais: "Calmos, calmos!", voilà un clin d'oeil!

Quiberon 2015

La voiture de Madame est avancée à l'Hermitage à La Baule, on rigole!

Quiberon 2015

Je vois l'allée"la korrigane", alors là, "mort de rire" tu disais, ce nom te plaisait, et le joli moulin de Batz est là.

Quiberon 2015

Au Croisic, je marche de la plage Saint-Goustan à la plage de Port Lin. Quelle belle côte au soleil, mer bleu marine exceptionnelle, ça ne me calme pas, je t'appelle. Tu me manques "Désormais seule l'absence habitait le silence." "J'ai oublié le bonheur, la paix a déserté mon âme" Jérémie

Quiberon 2015
Quiberon 2015
Quiberon 2015
Quiberon 2015

Dans ma chambre, j'ai deux tableaux de goéland.

Nana Mouskouri chante "Soledad"

Soledad, chaque nuit berce ma solitude, et dans mes rêves, je te vois mais tu n'es pas là!

Soledad, dans la forme des nuages, j'imagine ton visage que j'ai embrassé tant de fois, mais tu n'es pas là

Soledad, mon âme sans défense, mon chagrin en silence

et j'entends les souvenirs qui chantent, c'est plus fort que moi,

le bruit de ton pas, le son de ta voix, j'ai le coeur qui bat qui me parle de toi

Quand le vent fait trembler les étoiles, quand la mer laisse rentrer les voiles...Soledad

On dit que le temps efface les traces,

je lance dans la rivière...

cette rose est ma prière et si tu la vois, tu sauras que je pense à toi

et j'entends les souvenirs qui chantent, c'est plus fort que moi,

le bruit de tes pas, le son de ta voix qui me parlent de toi

et j'ai connu un éclair de joie, l'espoir qu'un jour, tu reviendras..."

Goéland est sur ma route tôt ce matin, je dois m'arrêter pour le laisser passer

Quiberon 2015
RSS Contact