Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cannes 2016 et l'île

"Ecrire devient une manière de vivre.Tout conduit à l'écriture."Mario Vargas Llosa

Christophe André dit:"Faire une place à la souffrance et faire une place aux plaisirs."

"On a un vide devant soi, on alterne espoir et désespoir."

Je suis devant les marches et le tapis rouge du palais des congrès à Cannes. Tu as retransmis le festival dans le camion Telecom, tu étais étonné, tu avais un bel appartement pour toi seul et une prime à la fin du travail.Un Emmanuel naïf et simple!

J'ai vu les empreintes de Richard Bohringer que tu aimes.

Cannes 2016 et l'île
Cannes 2016 et l'île

Je pars sur l'île Saint-Honorat, on laisse Cannes et son effervescence pour aller au calme, la nature, l'eau, le ciel, la vie simple.Les goélands sont là.

Je t'entends me dire "Mais qu'est-ce qui t'a pris , Mimi , d'aller toute seule sur une île sans parler à personne, c'est plus une couche, c'est un blindage!" de bêtise sous-entendu!

Chez les moines, en plus, the monks community of abbey. Merci de respecter le silence!

Cannes 2016 et l'île
Cannes 2016 et l'île
Cannes 2016 et l'île
Cannes 2016 et l'île

Tu as raison, je ne pourrais pas rester dans ce silence trop longtemps, 3 jours , c'est déjà dur...silence en mangeant, le vent et la cloche pour seuls compagnons, c'est lourd et 3 h de chants monastiques.

Je sors un peu le matin et l'après-midi, 3 fois le tour de l'île et j'ai mes 9 kms. Au détour du chemin, voilà des vues somptueuses.

Cannes 2016 et l'île
Cannes 2016 et l'île
Cannes 2016 et l'île
Cannes 2016 et l'île
Cannes 2016 et l'île
Cannes 2016 et l'île
Cannes 2016 et l'île
Cannes 2016 et l'île
Cannes 2016 et l'île
Cannes 2016 et l'île

Je t'appelle, je crie, je hurle, je pleure beaucoup, goéland me répond, il est notre messager. J'ai besoin de chaleur humaine et de partage, pas cette solitude. La beauté du paysage ne suffit pas!

Cannes 2016 et l'île
Cannes 2016 et l'île
Cannes 2016 et l'île

Des roses à la mer. Voilier à l'horizon, je te récite:

Un voilier passe dans la brise du matin, il est la beauté, il est la vie,

je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse de l'horizon.

Quelqu'un près de moi dit: "Il est parti!"

Parti? vers où? parti de ma vue, c'est tout.

Sa disparition totale est en moi, pas en lui.

Son mât est toujours aussi haut. Sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.

Et juste au moment où quelqu'un près de moi, dit: il est parti,

il en est d'autres, qui, le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux, s'exclament avec joie:

"Le voilà!" C'est cela la mort. William Blake

Cannes 2016 et l'île
RSS Contact