Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Sables

un coucher de soleil magnifique mais mon coeur est si triste. Je n'arrive pas encore à y croire, tu n'es plus là, 1458 jours que tu es parti ailleurs.

Les Sables
Les Sables
Les Sables
Les Sables

je trouve une "pyramide " dans le sable, reste de blockhaus

Les Sables
Les Sables

Je marche dans l'eau en slalomant entre les méduses, beurk, goéland me surveille de très haut.

Les Sables

Je jette des roses à la mer pour toi et pour Baptiste, Fabien, Julie, Maud, Thierry, Cassandre, Maxence, Raphaëlle...

Les Sables

Je hurle "L'océan qui t'a enlevé, lance son écume à mes pieds. Pourrai-je un jour lui pardonner? Dis-moi que tu es là dans cet océan fluide..."

Les Sables
Les Sables
Les Sables

goéland au jardin

Les Sables

mais aussi goéland blessé plage Saint Nicolas de La Chaume, tu boites comme moi!

Je te donne à manger comme moi: jambon, pain, pomme, tu n'aimes pas la carotte et d'un coup de bec, tu m'as volé mon pain, le croûton! tu as failli t'étouffer, on a beaucoup discuté, je t'ai grondé quand même. Tu as réclamé longtemps, tenace, tu ne peux plus voler alors tu te débrouilles en volant le mendiant de l'amour comme moi.

Les Sables
Les Sables
Les Sables

Je vois l'intérieur de la chapelle, il y a une expo! décidément. J'ai gravé ton nom sur le mur du fort.

Les Sables
Les Sables

Je vais voir la maison de Clémenceau sur la dune à Saint Vincent sur Jard.

Les Sables

Je reviens te voir , tu es toujours là, tu ne me parles pas, tu souffres, tu me fais de la peine, ton aile est cassée. Mais tu viens réclamer à manger, toujours pain, jambon, pomme, mais pas la tarte aux framboises! tu la dédaignes, quel culot!

Les Sables
Les Sables

Le bruit des galets qui roulent sous la grosse vague, le splash de l'eau , le flux, le reflux, c'est sublime, je te sens avec moi Emmanuel, goéland s'est endormi, repu.

Les Sables
Les Sables
Les Sables
Les Sables

Une mer déchaînée aujourd'hui, en furie, au phare de La Chaume et au phare des Barges, c'est dantesque, terrifiant, splendide, mais oh! goéland blessé n'est plus là, je l'appelle, en vain, l'océan l'a enlevé ou il a pu se sauver en boitillant...

Les Sables
Les Sables
Les Sables
RSS Contact